Mr CLEMENT Christophe

Vice- Président départemental FCPE08

Parent d’élève Du Lycée Louis Armand 08440 VIVIER AU COURT


A l’attention de Jean Paul Bachy

Tête de liste de rassemblement de la gauche pour les élections régionales 2010


A l’attention de Michèle Leflon

Chef de file des candidats communistes ardennais aux élections régionales 2010


LETTRE DE SOUTIEN A L’ENSEMBLE DES CANDIDATS DE LA LISTE DE GAUCHE MENEE PAR JEAN PAUL BACHY POUR LES ELECTIONS REGIONALES 2010


La politique menée par le Président Sarkozy casse l’ensemble des services publics et en particulier celui de l’éducation.

Les attaques portées au service public d’éducation en matière de budget sont un danger sans précédent pour l’avenir de nos enfants. Les 50 000 postes d’enseignants supprimés depuis 2007 ont des conséquences très lourdes : classes de plus en plus chargées, options supprimées, remplacements non assurés, dégradation croissante des conditions de vie et de travail des élèves.

Une autre politique est nécessaire, croire en l’avenir impose d’investir massivement dans l’éducation afin de donner un véritable droit à l’avenir aux jeunes plutôt que privilégier la réussite de quelques-uns au détriment d’une formation de qualité pour tous les jeunes de notre pays.


Croire en l’avenir, c’est ce qu’a fait durant six ans, la majorité de gauche élue au Conseil régional Champagne Ardenne.


En investissant massivement dans la construction, dans la rénovation et dans l’équipement des Lycées et des centres de formation d’apprentis, la région Champagne Ardenne a fait de l’Education sa priorité :

  • En matière d’équipement informatique de nos lycées, la région Champagne Ardenne mène une politique ambitieuse, il faut savoir que notre région se situe parmi les premières en France.


Malgré la politique désastreuse menée par le gouvernement dans le domaine de l’Education, la majorité de gauche du Conseil Régional décide de ne pas fermer d’établissements scolaires sur notre territoire, elle privilégie la proximité afin de garantir à nos enfants les meilleures conditions d’études possibles, cela contraste de façon flagrante avec le choix effectué par les collectivités de droite qui n’hésitent pas à fermer nos écoles et nos collèges sans la moindre concertation.

Aujourd’hui, bon nombre de familles de notre région vivent très durement les conséquences de la crise et de la politique menée par la droite au pouvoir, les choix effectués en matière d’éducation par les élus de gauche au cours des six dernières années ont permis d’atténuer considérablement les effets de cette crise et de cette politique austère.


Avec la prise en charge d’une partie des frais de scolarité, la région soutient directement les familles, elle participe aux transports, à l’hébergement et à la restauration des apprentis.


Avec la mise en place de la carte Lycée, la région aide financièrement les familles, elle permet aux lycéens de payer l’achat des manuels scolaires :

  • A l’origine, ce dispositif avait été proposé et mis en place grâce à l’action des élus de gauche, il est pour nous inconcevable de revenir en arrière, pourtant, nous avons appris récemment que le 15 décembre dernier, lors du vote du budget 2010, la droite s’était abstenue sur la partie du budget financent cette carte

  • Ce type de comportement en dit long sur les intentions de la droite en matière d’Education !!!

Grâce à l’intervention de la région, en fonction des revenus, plus de dix milles lycéens bénéficient d’une aide à la restauration scolaire ainsi, le prix du repas est abaissé de 0,40 Euros, c’est un véritable geste de solidarité envers les familles modestes.


Afin d’améliorer les conditions de vie et de formation des jeunes, la région a mis en place le plan Studéo, ce dispositif permet de bénéficier de prêt à taux zéro destiné à financer la poursuite d’études, achat d’ordinateur portable, allocation unique d’aide d’urgence, aide à la mobilité internationale, aide au transport pour les étudiants ou apprentis et enfin pour les étudiants boursiers, une complémentaire santé.


Avec un budget de l’ordre de 250 millions d’euros consacré aux lycées, à la formation professionnelle et à l’enseignement supérieur, les élus de gauche du Conseil régional affichent un soutien volontariste envers l’ensemble de la jeunesse de notre région.


Durant six ans, un travail remarquable a été effectué dans le domaine de la formation professionnelle avec pour exemples :

  • La mise en place à l’automne prochain du réseau public régional de la formation professionnelle.

  • La mise en place sur l’ensemble du territoire de l’école de la deuxième chance, ce dispositif permet de former chaque année près de 700 jeunes sans diplôme ou qualification.

  • Un travail important a été effectué dans la lutte contre les inégalités, la région a pris pour engagement à ce qu’aucun demandeur d’emploi ,de part son âge ou son statut, ne se voit interdire une entrée en formation.


- Des efforts importants ont été effectués dans le domaine de la rémunération des stagiaires

ainsi que dans la prise en charge des frais de transport et d’hébergement.

La Champagne Ardenne a été la première région à avoir adopté un schéma directeur afin de rendre accessible d’ici 2015 l’ensemble des lycées et CFA aux personnes handicapées et à mobilité réduite, c’est cela aussi une région solidaire !

La politique menée par les élus de gauche au Conseil régional au cours de ces dernières années à permis de transformer la région, elle a développé la solidarité territoriale plutôt qu’une mise en concurrence des départements.


Le 19 Novembre dernier, à grands renforts médiatiques, François Fillon, Luc Chatel et Valérie Pécresse étaient au lycée Roosevelt de Reims vendre leur réforme du lycée, réforme qui vise en réalité à réduire les dépenses de formation au détriment des jeunes de notre région et de notre pays, en marge de cette visite, des incidents ont éclaté entre les jeunes manifestants et les forces de l’ordre.

La réponse policière à cette manifestation pacifique nous est apparue comme violente et disproportionnée.

Nous ne pouvons faire confiance à des personnes qui refusent le dialogue, à des personnes qui méprisent notre jeunesse. 

Je milite à la Fcpe depuis plus de 10 ans, au cours de ces années, au grès de toutes nos luttes contre la casse du service publique de l’Education, j’ai appris à reconnaître mes amis, pour tout dire, ils ne figurent pas sur la liste UMP !!!!

Nous avons toujours eu le soutien des élus socialistes et communistes de Charleville ainsi que le soutien des élus de la région, je pense à Claudine Ledoux, Michèle Leflon et à bien d’autres encore …..

Claudine Ledoux a toujours été présente à nos côtés, c’est une personne envers qui nous pouvons avoir confiance, elle aime sa ville et sa région, c’est une personne qui est proche des familles. elle aime la jeunesse.

Nous avons toujours eu dans nos luttes ou nos revendications, le soutien de Michèle Leflon ,c’est une personne de confiance efficace et toujours disponible, je tenais à la remercier pour tout le travail effectué dans le domaine de la formation professionnelle.

Je pense également au soutien que nous a apporté Jean Paul Bachy en intervenant directement auprès du Ministre de L’Education pour des problèmes de suppressions de postes dans les lycées ou de professeurs non remplacés.


Nous pouvons lui faire entièrement confiance, c’est un homme d’une grande valeur, d’une grande honnêteté intellectuelle, c’est un homme de conviction, avec un bon projet pour notre région en matière d’Education et de culture.


Les grands principes qui animent la Fcpe sont : la citoyenneté, le service public, l’égalité et la gratuité et la laïcité, l’école publique, laïque et gratuite, créé le lien social indispensable pour faire face aux défis d’un monde en crise. C’est elle seule, qui permet de garantir la cohésion sociale, elle est pourtant aujourd’hui menacée par des choix politiques qui favorisent le privé et transforme l’Education en une marchandise.

Les aides publiques accordées aux établissements privés n’ont jamais été aussi élevées, il s’agit de près de 7 milliards d’Euros octroyés chaque année par l’Etat, avec l’adoption de la loi Carle par la majorité UMP du parlement en septembre dernier, les municipalités seront désormais tenues de financer les écoles primaires d’autres communes si leurs résidents ont choisit d’y scolariser leurs enfants, pour nous parents d’élèves, cette loi porte atteinte au principe républicain de la laïcité, avec la suppression de la sectorisation, cette loi risque à terme de désertifier les écoles rurales ainsi que les quartiers défavorisés.<

Une large majorité de gauche au Conseil régional est le seul rempart pour faire face aux démantelement de l’Education orchestré par l’actuel gouvernement et de sa majorité UMP !!!!

Nous aurions beaucoup à perdre nous parents d’élèves ardennais, à ce que l’UMP reprenne la gestion de la région Champagne Ardennes, il faut savoir que grâce à la politique menée par nos élus de gauche, notre département a largement bénéficié de la solidarité territoriale.

Pour toutes ces raisons, j’invite l’ensemble des parents d’élèves de notre département qui partagent nos valeurs, qui aspirent à plus de solidarité, à plus de justice sociale à soutenir l’ensemble des candidats de la liste de gauche menée par Jean Paul Bachy aux élections régionales 2010.


Christophe CLEMENT
Vice – président FCPE 08

Retour au blog de Michèle Leflon