Les Ardennes :
une nature riche à préserver

Après avoir regarder les castors, allez faire une promenade ardennaise, voir les quatre saisons à Joigny sur Meuse, des images de l'été 2009 puis allez voir la végétation dans les marais


Des oiseaux

Le faucon pélerin
Le pic noir
Le pic épeiche
La cigogne noire
Le hibou grand duc.

Mais il y a aussi biches et cerfs.

Cette page a pour but de vous en présenter quelques aspects
avec des vidéos réalisées par Jean Pol Bois

Honneur au castor tout d'abord.
Retour au blog de Michèle Leflon

Le blog de Bernard Henrion
Bétails de min coin
Oiseaux de Picardie
et faune sauvage du Nord de la France


Le castor se nourrit d'herbacées à la belle saison ce qui explique que le castor européen (castor fiber) abat moins d'arbres que le canadien qui subit des hivers plus rigoureux.


Le castor ne mange pas d'épicéa.
Sauf qu'en Ardenne Jean Pol l'a souvent vu en faire son repas, alors que le milieu dans lequel il évolue est riche en herbacées et espéces d'arbres de toutes sortes.



Agile en milieu aquatique, il est emprunté sur terre.


Promenade ardennaise.

Les quatres saisons à Joigny sur Mause




Images de l'été 2009 dans les Ardennes




Visite dans les marais: mai, juin 2007. Linaigrette, orchidées


La droséra est une plante carnivore des milieux humides. L'Ardenne est riche et variée.


Le faucon pélerin est en grand danger dans les Ardennes : il n'en reste que quelques couples.




Voici un extrait des observations de Jean Pol d'avril à juin 2008 de cet animal menacé nichant encore dans les Ardennes.




Les Ardennes ont la chance d'accueillir le Pic Noir. Oiseau farouche protégé, il reste en danger, malgré une légère extension dans le département ces dernières années.


Et voici des pics vert et noir nourrissant à leur loge en mai 2009





Voici un couple de pic épeiche nourrissant à la loge.




La cigogne noire est un oiseau très farouche fuyant l'homme au point d'abandonner son nid définitivement à l'approche de celui-ci. Il y a quelques couples en Ardenne nidifiant en forêt et qu'il convient de ne pas déranger. A peine plus petite que la cigogne blanche elle est trés menacée par les disparitions de zones humides.



Le hibou grand duc est aussi en grand danger avec les phares des voitures, les pesticides et certains piéges pourtant interdits dont l'un d'eux a éliminé en avril de cette année(2007) la mére du petit que vous pouvez admirer ici. C'est un oiseau protégé bien sur. Ces yeux étant fixes il peut tourner sa tête à 270 ° visible sur cette vidéo


Et voilà "t'as d'beaux yeux tu sais". La transmission web ne permet pas de voir l'accouplement mais chacun appréciera. Ardenne terre d'amour.



Prudente, la biche est à l'affût du moindre bruit, mouvement ou odeur. A la moindre alerte elle détale en groupe, la meneuse en tête.



Voici un cerf, le roi de la forêt . Majestueux, puissant il peut atteindre 250 kgs. Si celui ci n'est pas abattu, sa parure si parfaite pourrait dans quelques années en faire un des plus beaux spécimens de la forêt ardennaise.



Fin septembre-octobre c'est la saison des amours donc du brame.


Merci à Jean Pol Bois pour ces vidéos
Retour en haut de page
Retour au blog de Michèle Leflon