Parti communiste français
Section de Nouzonville                                                          le 20 mars 2007

Monsieur le maire, Messieurs et Mesdames les conseillers municipaux,

Il apparaît, à l'éclairage de événements récents, vu le déclin industriel récurent de notre ville, les modifications structurelles de l'emploi ainsi que la juste émancipation des mères de familles, que la capacité de Nouzonville à répondre aux attentes de nos administrés en termes de services publiques de restauration scolaire et de garderie, n'est pas digne des enjeux qui vont marquer notre avenir commun.

Le groupe des élus communistes s'est depuis bien longtemps prononcé pour qu'une véritable volonté politique débouche sur une création de ces services avant la fin de nos mandats.

Nous avons récemment convenu, et vous tout autant, lors d'un conseil municipal que l'immobilisme ne devais plus être de mise car il y a maintenant urgence à nous engager !

C'est pourquoi, le groupe communiste dans son entier se tient à la disposition de toute commission ou groupe de travail qui aurait pour but, l'avancement d'un projet pensé comme un service à la population à ambition non marchande.

Nous pensons qu'il est temps pour nous tous de passer de la parole aux actes, conscients que les choses n'évolueront que s'il y a une détermination marquée par la liste majoritaire dont nous sommes partie intégrante.

Nous savons en outre que notre municipalité peut compter sur l'aide de la fédération des parents d élèves dans cette tâche et la lutte actuelle contre la fermeture de classe prouve, s'il le fallait, que l'école est au centre des préoccupations locales.

Dans l'attente d'une collaboration utile à tous, veuillez recevoir, Messieurs et Mesdames, l'expression de nos fraternels sentiments.

                                                                     Pour le groupe communiste nouzonnais 

                                                                                                  Yannick Langrenez




Retour à mon blog